Admission

Chaque année, une quarantaine d’étudiants sont accueillis en première année. La sélection s’opère sur dossier. Les candidatures se font soit par la procédure Admission post bac (APB) soit par la procédure Sésame

Procédure APB

Pour les bacheliers, l’admission en double cursus droit économie se fait sur dossier via le site Admission Post-Bac.  Elle se fait sur dossier par la même procédure que les classes préparatoires, à l’issue du second trimestre de terminale, et exige la rédaction d’une lettre de motivation. Le niveau d’exigence à l’entrée augmente chaque année en raison du nombre croissant de candidatures.

Pour les étudiants allant obtenir leur baccalauréat en France, la procédure se fait via le site www.Apb.com.

la double licence porte soit le nom de

  • « double cursus droit économie »
  • « double licence droit économie »
  • « licence droit parcours économie »
  • « licence économie parcours droit »

Il s’agit d’un cursus exigeant et complet du point de vue des qualités requises. La charge de travail y est conséquente, nécessitant un sérieux et une maturité bien supérieurs aux critères du lycée. Des qualités de rédaction, d’esprit de synthèse et de rigueur, aussi bien littéraire que mathématique sont requises : il est donc nécessaire aux candidats de maîtriser à la fois la méthode de la dissertation ET de posséder un excellent niveau en mathématique. De ce fait, un bac S ou ES spécialité maths avec de bonnes notes en Mathématiques et dans les matières littéraires (français, histoire, géographie, philosophie…) .

Procédure Sésame

Cette procédure est ouverte aux étudiants en BAC+1 ou étudiant à l’étranger. Elle peut s’effectuer sur cette page.

Cette double-licence est très sélective et tend à le devenir encore plus. Les étudiants inscrits ces trois dernières années ont tous eu la mention au bac et majoritairement la mention bien ou très bien. Une majorité des étudiants Bac + 1 admis en double cursus étaient en première année de droit ou en classes prépa l’année précédente.

Plus de renseignements sur le site de Paris 1.

Laisser un commentaire